Anciennes expositions du musée

 

 

1996

Deidi Von Schaewen

Enquêtes à Romorantin

du 12 février au 26 mars 1996

Céramistes et potiers de la borne

du 30 mars au 1er septembre 1996

Pendant 5 mois, une vingtaine de potiers et de céramistes de La Borne présentent leurs œuvres exceptionnelles dans les différents bâtiments du musée de Sologne.

Livres de Botanique

du 11 septembre au 11 novembre 1996

Les livres de botanique du fonds Emile Martin (collection de livres anciens conservée au Musée de Sologne).

Les reliures

du 16 novembre au 1996 au 13 janvier 1997

Les reliures du fonds Emile Martin.

1997

La vannerie : un art populaire

du 1er mars au 31 mars 1997

Arborescere

du 5 avril au 28 avril 1997

Le marquis Boniface Antoine de Castellane était un aristocrate français qui fut député du Cantal. C’est dans sa propriété de Sologne qu’il peint ses dessins.

 

Romo...extraits d'une ville

du 2 juillet au 7 septembre 1997

David Morichon est né à Romorantin en 1974. Après un cursus scolaire normal, il intègre l’E.T.I.C ( Ecole Technique de l’Image de Communication). Son but est maintenant de devenir illustrateur et plus particulièrement illustrateur de livres pour enfants. Ses planches de dessins ont été exposées à la foire de Boulogne, (le plus grand Salon de la littérature enfantine) puis au Japon et à Taïwan.

Approches du braconnage

du 2 juillet au 28 septembre 1997

Regards sur la Sologne

du 3 mai au 22 juin 1997

Sept photographes professionnels exposent leurs œuvres dans le hall du musée et à la Tour Jacquemart. Le thème de cette exposition est    » la Sologne  » . A travers ses photographies chacun des artistes doit monter son  » point de vue  » sur cette région.

Jean-Paul Grossin

 du 11 octobre 1997 au 11 janvier 1998

 

1998

Images-In

du 24 janvier au 2 mars 1998

Exposition de photographies en noir et blanc réalisée par les enfants des quartiers de Saint-Marc et des Favignolles. 

Sassay

du 28 mars au 17 mai 1998

Vénerie en Sologne

du 22 juin au 15 novembre 1998

Portraits d'autrefois

du 8 novembre au 29 novembre 1998

Présentation des fonds anciens photographiques du Musée dans le cadre de l’opération nationale  » L’invitation au Musée « .

1999

Briques et tuiles en Sologne

du 28 avril au 12 septembre 1999

Après avoir traversé la Loire, la présence de la brique annonce au voyageur qu’il pénètre en Sologne. Aujourd’hui, plus encore que le torchis ou le colombage, briques et tuiles font partie du paysage. Cette exposition ne prétend pas épuiser le vaste sujet des Briques et tuiles en Sologne mais propose de mieux les connaître. Les dessins de David Morichon, nous entraînent dans les rues de Vouzon et nous font découvrir les richesses et les détails de l’architecture des maisons de village. L’exposition a été réalisée grâce aux conseils avisés de collectionneurs notamment de Messieurs Michel Pasquier et Léo Dorléans et au soutien de Monsieur Jean-Yves de Baudus.

Images Animalières

du 18 septembre au 1er novembre 1999

La photographie animalière moderne commence véritablement en France en 1945. Un rôle important est joué par François Sommer, en 1955 il fonde l’Association Sportive de la Chasse Photographique Française. Une école française voit le jour dont François Merlet, père spirituel de nombreux photographes professionnels actuels, est un des pionniers. En 1961, il publie le guide de la chasse photographique premier ouvrage de ce genre aux éditions Crépin-Leblond en 1964. A partir des années 60, la Sologne devient une pépinière de photographes animaliers ou non. On peut citer les noms de : André Fatras, Yves Lanceau, Jean-Gilles Baillet, Laurent Charbonnier, Pierre Aucante, Alain Beignet, Jean-Paul Grossin. Le musée de Sologne présente quelques uns des clichés réalisés exclusivement en milieu naturel.

Archéologie

du 15 novembre 1999 au 13 février 2000

Première exposition archéologique qui présentait les découvertes de la section M1 de Theillay à Villefranche-sur-Cher. Il est bien loin le temps où quelques bourgeois déguisé en terrassiers exhumaient le passé Gallo-romain de Gièvres. Aujourd’hui, l’archéologie est une science qui fait appel à de nombreux spécialistes et les fouilles obéissent à des règles administratives et juridiques précieuses. Des opérations récentes menées à Romorantin et sur le tracé de la future autoroute A85 ont offert l’opportunité d’une démarche vers le public. Une première partie de l’exposition définissait le cadre juridique et administratif des fouilles. La deuxième partie était consacrée aux opérations menées sur le tracé de l’A85, plus précisément sur le tronçon Theillay-Villefranche. Les pièces découvertes s’étendent du Paléolithique au Moyen Âge.

2000

Un patrimoine industriel Des établissements Normant à Matra Automobile

du 20 mars au 8 mai 2000

Exposition en collaboration avec le Club René Bonnet Matra Sports. Romorantin cultive son paradoxe d’être une ville industrielle au coeur d’une région célèbre pour son milieu naturel et ses châteaux de chasse. La présence de Matra Automobile, de première entreprise de la Région Centre n’est pas le fruit du hasard. La tradition ouvrière est ici séculaire. 

Du Paysan à l'Agriculteur

du 22 mai au 8 octobre 2000

A l’image de l’ensemble de la France, les campagnes solognotes sont prospères en 1900. Les grands travaux réalisés au cours du 19e siècle ont porté leurs fruits. La  » triste Sologne  » dont le quart du territoire était couvert de  » bremailles  » en 1830 peut rivaliser avec les provinces voisines dont les terres sont pourtant plus riches. Le musée de Sologne à travers cette exposition veut témoigner de cette révolution paysanne. Habitat, labours, travaux des champs et vie quotidienne sont évoqués grâce à des outils, des documentations photographiques, des costumes et des objets issus des collections du musée.

 

 

Jour de lessive

du 18 octobre 2000 au 16 avril 2001

L’exposition fait revivre un aspect de la vie quotidienne de nos ancêtres, grâce à la collection de vêtements et de planches à laver de Tuulikki Chompré. L’exposition aborde plusieurs thèmes : les lavoirs de Romorantin, l’évocation d’une scène de grande lessive, le linge du trousseau : chemises, biaudes et draps brodés, le tissage artisanal du lin et du chanvre, les ustensiles des lavandières : une collection de battoirs et planches à laver du monde entier. 

2001

Fontaines miraculeuses de Sologne

du 5 mai au 15 octobre 2001

Les bons saints n’ont pas disparu de Sologne où l’on compte encore plus de quarante fontaines miraculeuses. Et la pratique collective du pèlerinage est toujours vivante à Sainte Montaine, Selles Saint Denis ou à Loreux. Cachées au fond des bois ou nichées dans une ruelle de village, les fontaines sont souvent surmontées d’un petit bâtiment de brique ou de pierre orné d’une niche abritant la statuette du saint.  

Halloween

du 27 octobre au 2 décembre 2001

2002

Comme un oiseau découvre Romo...

du 18 mars au 14 avril 2002

Comme un oiseau découvre Romo avec des photographies de Joël GEVREY. Pilier de l’Aéro-Club de Sologne, il a su allier ses deux passions : l’avion et la photographie. Il est devenu  » le chroniqueur ailé  » de Romorantin. Grâce à lui nous suivons presque l’évolution de l’autoroute A 85 ou la transformation des zones industrielles. Il exauce ainsi le rêve de l’élu, de l’urbaniste ou du simple citoyen de redécouvrir sa ville et la Sologne n’a pas échappé à son regard ; graphismes étonnants des paysages, poésie de la nature : son talent a de multiples facettes.

Archéologie en Sologne

du 15 mai 2002 au 5 janvier 2003

Les fouilles sur l’autoroute A 85 entre la section de Villefranche-sur-Cher et Saint-Romain-sur-Cher. Les fouilles réalisées sur l’autoroute A85 ont permis de mettre à jour plus de 10 000 ans d’histoire en Sologne et dans la Vallée du Cher. Sur le tronçon Villefranche – Saint Romain-sur-Cher, 16 sites ont été fouillés en 2001 – 2002 : La nécropole gallo-romaine de Gy, le site Gaulois de Méhers et l’agglomération gallo-romaine de Saint-Romain figurent parmi les plus remarquables.

2003

L'esprit de Sologne

du 15 octobre au 17 novembre 2003

La Sologne est une pépinière de photographes animaliers et c’est tout naturellement une conférence d’André Fatras qui a servi d’amorce à la passion de la photographie animalière de Frédéric Dupont et Cyrille Delorme. Leur quête patiente les entraîne au plus profond de l’âme solognote. L’exposition nous révèle les mystère et le charme de ce pays où la vie surgit  » au plus près  » ou  » au plus inattendu  » et, devant ces photographies, à notre tour, l’émotion nous saisit.

Poterie Renault

du 7 avril au 29 septembre 2003

Saloir, pichet, terrine, beurrier, pot à tabac, poêlon, caquelon…tous ces objets sont familiers des maisons de Sologne et du Berry depuis des générations. Ces poterie étaient utilisées dans toutes les tâches de la vie quotidienne jusqu’à la moitié du 20 ème siècle. Il existait plusieurs centres de production de cette poterie utilitaire dans la Région Centre : Saint-Pierre-des-Corps, Nibelle dans le Loiret, mais Orléans était le plus important avec sa production de  » cul noir ou cailloux d’Orléans « . Louis Stanislas Renault, le fondateur de la poterie Renault commence sa carrière à Orléans avant de s’installer en 1847 à Argent-sur-Sauldre.

Les gens des culs de loup

du 3 décembre 2003 au 11 janvier 2004

2003 fut l’année  » cul de loup  » en Sologne avec le spectacle de l’UCPS à Romorantin, la reconstitution d’un cul de loup à la maison du braconnage à Chaon, des expositions, des randonnées sur ce thème…A Romorantin, l’aventure continue  » Les gens des culs de loups  » s’invitent au musée de Sologne pour passer les fêtes de fin d’année dans la capitale solognote. Cette exposition a été réalisée par Véronique Blot de l’UCPS. Le visiteur chemine dans un voyage sonore et visuel d’une dizaine de témoignages recueillis auprès d’anciens de la Sologne qui avaient encore en mémoire la vie des bûcherons et charbonniers en forêt au début du XXème siècle.

2004

Centenaire de l'Oeuvre Grancher

du 3 avril au 3 mai 2004

L’ Association de Préservation de l’Enfance Oeuvre Grancher a été créée en 1903 par le Professeur Grancher, médecin-chef de service à l’Institut Pasteur pour lutter contre la Tuberculose, en organisant le placement à la campagne d’enfants dont les parents étaient malades. En Octobre 2003, le centenaire de l’Oeuvre Grancher, devenue depuis l’année 2001 la Fondation Grancher, a été célébré à l’Hôtel de Ville de Paris. L’exposition présentée à Paris a été accueillie à Romorantin. Car la Sologne et ses environs ont été dès les premières années de l’Oeuvre Grancher, une terre d’accueil pour ces enfants originaires de Paris.

100 ans de commerces à Romorantin

du 16 juin 2004 au 31 janvier 2005

L’année 2004 est celle de la construction du nouveau marché couvert. C’est le troisième depuis 1859. Cet événement majeur, nous offrais  l’opportunité d’évoquer à travers une exposition l’évolution d’une activité essentielle pour la ville depuis la fin du 19 ème siècle : le commerce. Dès le Moyen Âge, Romorantin était un centre actif du commerce. En 1397, les archives mentionnent déjà le  » vieil marché  » où avait lieu une grande foire la veille de Noël. C’est au 20 ème siècle que le commerce va connaître les plus grands bouleversements.

2005

Alain Beignet

du 11 mai au 29 mai 2005

La Sologne un patrimoine à découvrir

du 1er juin au 28 août 2005

Jules Verne

du 5 septembre au 23 octobre 2005

Les Loups de Port St-Père

du 2 novembre au 4 décembre 2005

2006

Le monde enchanté des toupies

du 15 mars au 30 avril 2006

Broussailles

du 5 mai au 31 mai 2006

Cette exposition propose au public un travail de défrichement du paysage  solognot. Sur une idée de Pierre Aucante, photographe solognot, le dessinateur Dominique Mansion, originaire du Perche, illustrateur naturaliste, reconnu pour ses compétences dans le domaine des paysages se sont immergé en Sologne, une semaine durant en avril 2005.

Vannerie

du 18 juin au 30 octobre 2006

L’exposition présentée par Guy et Michèle BARBIER permettra de découvrir les différentes facettes de cette tradition millénaire.

2007

Histoire et Archéologie en Berry "Cartes Mémoire" aux origines du Berry : le territoire biturige

du 4 avril au 10 juin 2007

Les camps Américains de Gièvres

du 15 décembre 2007 au 30 novembre 2008

L’exposition « Les camps américains de Gièvres 1917-1919 » au musée de Sologne ouvre au public les portes d’une des plus grandes bases logistiques américaines de la Première guerre mondiale. Film et objets d’époques, photographies, animations et maquette hors normes (10 m2 !) offrent aux visiteurs une plongée inédite dans l’Histoire locale pour découvrir et comprendre le fonctionnement des camps américains de Gièvres.

 

2009

Ovide Scribe, un céramiste passionné par la Renaissance

du 2 décembre 2009 au 31 janvier 2010

100 ans après la disparition d’Ovide Scribe, le musée de Sologne propose à travers cette exposition de découvrir son oeuvre et sa vie.Ovide Scribe, premier professeur de dessin au collège de Romorantin et créateur du Musée de la ville, fut surtout un artiste peintre et céramiste de talent passionné par l’Art et la Renaissance.

Bouffault

du 21 mars au 8 novembre 2009

 

2010

Léonard De Vinci : Romorantin, le projet oublié

du 9 juin 2010 au 31 janvier 2011

Cette exposition permet de découvrir à la fois le projet grandiose de Palais royal et de ville nouvelle imaginé par Léonard de Vinci pour la ville de Romorantin à la demande de François 1er, ainsi que son travail d’ingénieur. L’exposition est conçue en deux parties : au musée de Sologne consacrée au projet, présentant le contexte historique, les différentes composantes à l’échelle locale et nationales, ainsi que les hypothèses de son abandon. La seconde partie présentée à l’Espace Automobile Matra permet de partir sur les traces de cet inventeur de génie en découvrant les nombreuses maquettes réalisées d’après ses dessins.

 

2012

Mémoire de l'usage

du 9 mai au 19 novembre 2012

Une exposition qui est composée d’objets du quotidien du monde entier avec une volonté d’en faire perdurer l’usage.

2013

Céramiques et architecture : l'exceptionnelle collection Pasquier

du 8 avril au 10 novembre 2013

La ville de Romorantin-Lanthenay est propriétaire d’une collection unique en France d’éléments d’architecture en céramique et terre cuite. Cette ensemble exceptionnelle de près de 7000 pièces est le fruit d’un collectionneur, Michel Pasquier, Solognot d’origine, qui débute dans les années 1990 sa collection par des briques estampillées. Cette exposition permet de découvrir en avant-première une partie de ces magnifiques décors d’architecture.

2014

Les camps Américains en Sologne et dans la Vallée du Cher

du 9 avril au 16 novembre 2014

2015

Romorantin à l'heure de la Grande Guerre

du 22 avril au 16 novembre 2015

Marignan 1515/2015

du 24 au 25 juillet 2015

Petites créations végétales

du 16 décembre 2015 au 24 janvier 2016

2018

Marignan

De Romorantin au Front

du 7 novembre au 14 novembre 2018

A l’occasion de la fin du Centenaire de la Guerre 14-18, le Musée de Sologne propose une exposition à la Fabrique Normant consacrée aux destins de Romorantin et à celui de ses habitants pendant la Grande Guerre grâce à des documents d’archives et des témoignages de poilus partis au Front. Cette exposition composée de nombreux témoignages, d’innombrables photographies et objets, a permis aux visiteurs de découvrir la vie des familles romorantinaises il y a tout juste 100 ans.

2019

Du végétal à la céramique

Du 9 avril au 19 avril 2019

En collaboration avec la grande spécialiste de la céramique architecturale, Françoise Mary, cette exposition a pour but de faire découvrir la richesse ornementale en céramiques sur les bâtiments de Romorantin et de toute la France; fleur de lys, vigne, chardon, fruits, feuillages. Les céramistes et les tuiliers se sont longtemps inspirés de la flore pour décorer les façades et les toitures de la Belle Epoque. 

S'inspirer du vivant le biomimétisme de Léonard de Vinci à nos jours

du 1er juillet au 31 août 2019

2020

Expo hors les murs Cérabrique

Juillet et août 2020

2021

La création du musée en 1954

du 5 juin au 19 septembre

À l’occasion de la réouverture du musée de Sologne, à la suite des travaux de la crue de 2016, nous avons choisi d’évoquer la création du musée en 1954 à l’hôtel de Ville. Soutenu par les pouvoirs locaux, le musée de Sologne ouvre la création du musée des arts et traditions populaires National. Il est novateur pour l’époque dans sa présentation et son approche globale du territoire travaillant sur sa géologie, son histoire, ses usages et coutumes.

 

Musée de Sologne

Moulin du Chapitre,
41200 Romorantin-Lanthenay

Téléphone

02 54 95 33 66